Mode « sans parois » optimisé

Nous venons de publier dans la revue Applied Physics Letters un article qui synthétise nos travaux sur l’optimisation d’un propulseur de Hall en configuration « sans parois » dont je parlais sur ce blog le 1er juillet dernier. L’article est disponible dans ma liste de publication.
A notre grande surprise  l’article, qui est paru aujourd’hui, a été sélectionné par l’American Institute of Physics comme fait marquant. C’est un grand honneur qui récompense un travail acharné mené avec passion par tous les membres de l’équipe, passés et présents. Le commentaire – assez justement écrit – qui accompagne notre article est disponible sur le site de l’AIP et de Phys.Org entre autres :

Wall-less Hall thruster may power future deep space missions

Les résultats présentés dans notre APL constituent une première étape. Il existe encore des possibilités pour augmenter le rendement d’un propulseur de Hall sans parois et permettre un fonctionnement à forte impulsion spécifique. On y travaille d’arrache-pied et de nouveaux résultats devraient apparaître au cours de l’année 2016.
L’objectif est bien de proposer une alternative crédible à la configuration « Magnetic Shielding » mise au point par nos collègues du JPL tout en diminuant la masse et l’encombrement du propulseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *