Où va l’Europe ?

Dans la série Où va… Voir mon billet du 19 mai.
Depuis une décennie l’Europe vacille, mais l’Europe résiste aux turbulences.
Jusqu’à quand ? Allons-nous dans les années qui viennent assister à l’éclatement puis à la fin de l’Europe, pour parodier le célèbre ouvrage de F. Fukuyama ?
Hélas, la probabilité que cette magnifique construction humaine s’effondre est élevée. Il faut se préoccuper du rejet croissant de l’Union par ses citoyens et des manipulations des hommes et femmes politiques pour qui l’Europe n’est qu’un levier de plus pour leur carrière.

Il y a eu la crise financière qui a mis à mal la solidarité entre les états de l’Union, puis la montée des nationalismes, puis la crise Ukrainienne, puis le terrorisme islamique, puis le Brexit, puis les tendances séparatistes et enfin le problème des migrants qui met l’édifice sous grande tension.
L’Europe se déchire et s’épuise. La construction d’une modèle économique et social unique est à l’arrêt, l’Europe de la défense reste encore une illusion dans un monde incertain et je ne parle pas de l’Europe politique qui n’existe pas. L’UE reste la somme des vingt-huit états qui la compose.
La conséquence est qu’elle ne pèse rien sur l’échiquier mondiale, qu’elle n’est pas écoutée, qu’elle ne peut pas imposer son point de vue et que ses faiblesses profitent aux Etats-Unis d’Amérique, à la Chine et à la Russie qui ne se privent pas de d’exploiter et de torpiller l’édifice.

Ce n’est pas l’Europe que je veux, certes. Pourtant je ne souhaite pas léguer à mon fils un monde sans Europe que je vois comme un monde sans justice où le plus fort gagnera à tous les coûts.
Alors il faut se battre, expliquer que l’Union nous a beaucoup apporté et que sa disparition nous rendrait plus faibles. Il faut aussi forcer les politiques à ne plus se servir de l’Europe et dénoncer leurs mensonges. Il ne faudra pas se tromper aux prochaines élections européennes qui se dérouleront en mai 2019. Nous n’aurons peut-être pas une autre chance de changer de cap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.