Bonne année 2020

Je vous souhaite, chères lectrices et chers lecteurs, une très bonne année. Que 2020, qui ouvre une nouvelle décennie, soit riche, pleine de grandes choses et vous apporte de la joie et de la réussite dans vos projets.

L’année 2019 fût, sur le plan professionnel, chargée et féconde en ce qui me concerne. Elle a vu la création du laboratoire commun ORACLE, qui associe l’équipe PE d’ICARE et la startup française EXOTRAIL, l’obtention de deux projets européens H2020 concernant de nouvelles technologies de propulsion, des résultats nouveaux et salués dans nos recherches sur les cathodes, les instabilités et les diagnostics, la consolidation de nos activités avec ENPULSION, l’ESA et le CNES et l’attribution de l’organisation du congrès IEPC en 2023 (suite à une compétition France/Chine serrée).

Toutes ces activités vont naturellement se poursuivre en 2020 avec, je l’espère, un renforcement de nos collaborations internationales. On devrait en plus disposer avant la fin de l’année d’une nouvelle version de la chambre EPIC. Il faut également noter que j’organiserai avec mon ami L. Garrigues la 5ème édition du congrès international MicroPropulsion & Cubesats du 22 au 24 juin prochain à Toulouse.
Nul doute donc que cette année sera bien remplie. Je souhaite aussi, pour mon équipe et nos collaborateurs, qu’elle soit pleine de découvertes et de progrès.

En ce moment de transition, je m’interroge sur ce que sera le monde dans dix ans, c’est à dire à la fin de la décennie qui débute. J’avoue être peu rassuré. Les changements qui se profilent sont largement sous-estimés et les défis à affronter encore difficiles à concevoir pour la plupart d’entre nous. Il faut néanmoins rester serein, se préparer à de grands bouleversements et tout faire pour assurer la transition vers une autre société, un autre monde.

Je regardais hier sur un écran l’Australie basculer dans la nouvelle année plusieurs heures avant nous. Le pays est dévasté par des incendies gigantesques et incontrôlés, mais le feu d’artifice fût grandiose et les exploitations de charbon tournent à plein régime. C’est la démonstration absolue du déni et de l’insouciance. Pour l’instant tout va (à peu près) bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.