Confinement n°3

J’écrivais il y a quinze jours un court article sur la pandémie de Covid-19 et l’année écoulée. Je ne me doutais pas qu’un troisième confinement approchait. Je n’y croyais pas en fait. Je pensais que la stratégie de notre gouvernement allait fonctionner. Mais hélas il n’en est rien. Les chiffres s’emballent. Les hôpitaux sont au bord de la saturation avec des personnels fatigués et las. Nous n’avons pas le choix. Alors les écoles seront fermées, de nombreux commerces aussi, la part de télétravail augmenté. Les semaines à venir vont être compliquées, chamboulées. Les travaux de recherche de mon équipe vont être impactés. Malgré des restrictions, on avait repris un rythme de croisière depuis septembre. L’impact du premier confinement était ainsi limité. Là, nous allons faire un bond d’un an en arrière. Je pense aussi à mes étudiants qui subissent les cours en ligne depuis une année, qui ne trouve pas de stage et qui vont entrer sur un marché du travail dégradé. Sale temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.