Evasion à Porto et en Creuse

Porto - Creuse

Porto; vue sur le Douro depuis le pont Louis-1er (haut). Paysage limousin. Point de vue depuis le Puy des Roches à Jabreilles les Bordes (bas).

J’ai passé le weekend dernier à Porto avec des amis, profitant du soleil et de la douceur du climat. J’ai découvert cette très belle ville côtière située au nord-ouest du Portugal. J’ai vu ses ponts, dont l’imposant Pont Louis Ier qui enjambe le Douro, et ses églises, découvert sa gastronomie, visité ses ruelles pavées, ses quais, profité de ses cafés et bien sûr goûter le vin de Porto dans la cave Graham.
Passer trois jours à Porto, où ailleurs, sur un coup de tête avec un petit budget était inimaginable il y a quelques années. J’ai profité ici pleinement des avantages proposés par les compagnies aériennes à bas coût et par Airbnb. Le voyage est aujourd’hui simple et relativement abordable. On peut aisément visiter, découvrir, s’enrichir, s’évader, se ressourcer et rentrer chez soi plus riche, mieux armé pour comprendre le monde et ses transformations, plus ouvert, mieux à même de comprendre l’autre et ses différences. Mais hélas, il y a une contrepartie négative : un bilan carbone très négatif et des nuisances et pollutions diverses. Trouvera-t-on des solutions permettant de prolonger l’ère du « voyage facile » ? Rien n’est moins sûr mais il faut espérer et y travailler car ne plus voyager c’est se replier, se renfermer, accroître les tensions et les peurs avec l’obscurantisme comme horizon possible.

Après ce charmant weekend à Porto j’ai effectué un court séjour en Limousin avec Paco. J’en ai profité pour randonner en Creuse hier. J’ai parcouru 36 kilomètres du côté de Jabreilles les Bordes. J’ai entre autres gravi le Puy de Jouër qui culmine à 694 mètres et vu ses vestiges Gallo-Romains. J’ai admiré un superbe paysage (voir la photographie) depuis le Puy des Roches à 650 mètres. J’ai marché sur des chemins de terre, traversé des prés, des prairies et des forêts. J’ai vidé ma tête pour mieux la remplir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.