Un 0,5 % inattendu

C’est le chiffre de la croissance française (PIB) au deuxième trimestre. Personne ne s’y attendait (l’Allemagne fait +0,7 % sur la même période). Le gouvernement envisageait même de revoir ses prévisions pour 2013 à la baisse.
Il faut d’abord se réjouir de ce bon résultat. Après tout, c’est mieux qu’un nombre nul ou négatif. Il faut ensuite rester très prudent. Premièrement, la France continue de perdre des emplois. Deuxièmement, ce bon résultat reste en partie inexpliqué et une relation avec la politique menée par le gouvernement de F. Hollande n’est pas établie. On sait tout de même que 0,4 % proviennent d’un rebond de la consommation des ménages (Est-ce en partie la facture énergétique due au mauvaises conditions météorologiques ?).
Allons nous poursuivre sur la même pente dans les mois à venir ? Rien n’est certain à mes yeux à cause des augmentations en tout genre qui nous attendent et qui vont plomber nos budgets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.