2022

Une année se termine. Une nouvelle débute. On peut espérer qu’elle soit belle et douce. Mais il y a peu de chance que cela soit le cas. Elle sera probablement tumultueuse, violente et chaude mais moins que la suivante…
Comment rester positif et optimiste aujourd’hui quand on voit les écarts se creuser, les ressources s’épuiser, l’insouciance se maintenir, l’obscurantisme progresser, le cynisme et l’inaction comme norme, la force et la fureur comme solutions ?
Il y a des mouvements bien sûr, de petits changements de cap, des conversions qui s’opèrent, mais tout cela est lent, très lent, trop lent. Or du temps nous n’en avons pas.
Que faire alors ? Ne pas baisser les bras malgré tout. Poursuivre les combats, se préparer à une transition, réfléchir aux remèdes et stratégies, continuer à expliquer. Et vivre bien sûr en profitant de l’instant et des gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.