Uber-Paupérisation

Je suis avec intérêt les péripéties d’UberPOP en France et le conflit qui l’oppose aux taxis, en particulier à Paris. Dernier rebondissement en date, deux dirigeants de la société ont été placés en garde à vue par la division de la répression de la délinquance routière. Le motif de l’arrestation : gestion d’une entreprise de taxi jugée illégale. Je trouve cela surprenant, mais je ne suis pas un spécialiste du droit. Peut-on réellement rendre l’application illégale ? Quid alors des applications similaires, des sites de covoiturage et des services de VTC ? Le gouvernement ne fait-il pas une fixation sur UberPOP pour avant tout satisfaire un lobby ?

Je condamne fermement les violences envers les chauffeurs et les clients. Mais je comprends l’inquiétude des chauffeurs de taxi ainsi que les réactions souvent démagogiques de nos dirigeants.
Car il faut voir plus loin. UberPOP est à mes yeux un exemple flagrant de paupérisation des sociétés modernes tombées sous le joug d’Internet et du Cloud. Les technologies numériques sont en train de transformer en profondeur le monde du travail. Elles permettent entre autres une simplification et un découpage en tâches élémentaires simples que chacun peut effectuer sans qualification particulière. Les miettes sont alors offertes aux hordes de chômeurs et de travailleurs pauvres, faisant le bonheur et la fortune de ceux d’en haut. Je crois que personne n’est vraiment à l’abri, même ceux dont les fonctions sont basées sur les connaissances et la réflexion. Réfléchissez bien. Le morcelage programmé des métiers ne s’applique-t-il pas au votre ? De surcroît, non seulement les individus sont menacés mais les états eux-mêmes ont tout à perdre de l’Uber-Paupérisation du monde.

Pour alimenter le débat et la réflexion, je vous invite à lire l’article de Jean-Laurent Cassely paru dans Slate.fr et intitulé : Amazon, Uber: le travail en miettes et l’économie du partage des restes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.