La chute du Mur

C’était il y a 30 ans, dans la nuit.
Le Mur de Berlin tombait. Il allait entraîner avec lui l’effondrement du bloc de l’Est et le déclin de la pensée communiste. Le Capitalisme et le libéralisme allaient triompher, la Chine moderne en est le plus bel exemple.
Mais sommes-nous pour autant plus heureux ? Le monde va-t-il mieux ?
Nous n’aurons jamais la vraie réponse car il faudrait pour cela renouveler l’expérience en changeant les conditions, chose impossible. Néanmoins je suis perplexe.

J’allais bientôt avoir 17 ans en novembre 1989. J’écoutais Indochine, U2 et Etienne Daho. Je regardais les images du Mur à la télévision. J’étais, un peu bêtement, heureux de voir les méchants communistes perdre la partie. Le monde libre avait gagné. L’adolescent que j’étais alors, tout comme ses ami(e)s, ne pouvait que se réjouir. L’avenir s’annonçait radieux, pour eux, pour nous. Je réaliserai des années plus tard que tout n’était pas aussi simple.

Cet événement majeur, qui a marqué l’histoire de notre civilisation, je l’ai suivi via la télévision, la radio et la presse. Internet n’existait pas à cette époque. Cette attitude, que je qualifierai de passive, reste l’un des grands regrets de ma vie. J’aurais dû foncer, prendre le premier train et me rendre à Berlin. Vivre l’histoire en direct, me nourrir de ce vent de liberté et me faire ma propre opinion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.